Mai 5, 2014 in Actualités, Association, Membres
BAC 2014 : préparation à l’option musique

Une synergie de lieu

Dimanche 13 Avril dernier se tenait une session de préparation à l’option musique du baccalauréat 2014. Cette session s’est déroulée dans le groupe scolaire le Berceau de Saint-Vincent-de-Paul, à l’endroit même où une centaine de jeunes musiciens landais se retrouvait pour le stage annuel d’harmonie.

Un niveau élevé

27 futurs bacheliers se sont retrouvés en salle de classe multimédia afin de regarder et d’écouter les oeuvres sur lesquelles ils seront interrogés dans quelques jours.

Que doivent-ils affronter en 2014 ?

Une épreuve orale de 40 minutes, en 2 parties.

1ère partie (durée 30 minutes, noté sur 13) : commentaire comparé de 2 extraits musicaux pouvant être écoutés au maximum 3 fois chacun. Pas de temps de préparation, mais le candidat peut prendre des notes durant les écoutes.
– 1er extrait tiré d’une des 3 œuvres au programme (le candidat tire au sort l’œuvre au programme lorsqu’il entre dans la salle),
– 2ème extrait choisi par l’examinateur et inconnu du candidat.

Le candidat doit :
– définir précisément l’extrait au programme (titre, place de l’extrait dans l’œuvre, éléments caractéristiques, etc.)
– analyser l’extrait inconnu (formation, genre, époque, etc.),
– traiter le rapport entre les 2 extraits (différences, ressemblances).

2ème partie (durée 10 minutes, noté sur 7) : interprétation vocale ou instrumentale.
L’interprétation doit être précédée d’une présentation de l’œuvre au jury. Elle est souvent suivie d’un petit entretien avec le jury (motivations du choix de l’œuvre, etc.).
Les œuvres choisies par le candidat sont libres et n’ont pas besoin d’être en lien avec le programme.

Œuvres au programme (3 sujets différents).

1) Miles Davis, extraits de l’album Tutu, (1986).

– « Tutu »
– « Tomaas »
– « Portia »

2) SonateLaFOLIAopus5n°12deArcangeloCORELLI (1653-1713)

3) Ensemble d’œuvres de Thierry MACHUEL (1962)

Les extraits imposés par le programme, organisés selon cinq perspectives différentes et complémentaires, témoignent de l’itinéraire d’un compositeur dont le travail ne cesse d’interroger la force expressive de la musique alliée à la poésie, notamment lorsqu’elle est portée par la voix et le chœur. Les extraits choisis sont issus de cinq œuvres de référence que le candidat gagnera à écouter dans leur intégralité afin d’alimenter sa connaissance des extraits du programme.

1. La communauté humaine du chœur : Dark like me, extraits :
a. Afraid : 0’32
b. Homesick blues : 2’11
2. Le chant choral, expression de la vie réelle : Paroles contre l’oubli, extraits :
a. n°6 : 1’45
b. n°10 : 2’28
3. La voix humaine pour dépasser les conflits : Amal waqti, extrait : n°5 (2’10)
4. La voix comme ouverture au Monde : Kemuri, extrait : Parties X à XIV bis (2’18)
5. De la voix humaine à la voix instrumentale : Leçons de Ténèbres, pour trio à cordes, extraits :
a. de la mesure 1 à la mesure 31, soit du début à 2’35
b. de la mesure 120 à la fin, soit les 2 dernières minutes

***

Chacune de ces œuvres sera étudiée au travers d’une ou plusieurs problématiques choisies parmi
celles imposées par le ministère :

L’œuvre et son organisation.
– L’œuvre et ses composantes : éléments constitutifs et leur organisation, unité et
diversité, stratégies pour l’écoute, formes et structures.
– L’œuvre et son codage : libertés et contraintes, traditions/conventions/originalités,
représentations visuelles et réalités auditives.
L’œuvre et ses pratiques.
– L’œuvre et sa diffusion : éditions, réception par le public (les publics) hier et aujourd’hui, supports
de diffusion.
– L’œuvre et ses prolongements : arrangement, transcription, citation.
– L’œuvre et son interprétation : conventions, fidélité, trahison, goût musical, authenticité
stylistique.
L’œuvre et l’histoire.
– L’œuvre et ses références au passé : citation, emprunt, allusion, pastiche, hommage musical.
– L’œuvre et son contexte : place de l’œuvre dans l’histoire, son environnement artistique, culturel,
social et politique.
L’œuvre, la musique et les autres arts.
– L’œuvre, ses prétextes, ses références, ses usages : créations musicales d’après un texte, un
tableau, un événement ; utilisation d’une œuvre préexistante dans une chorégraphie, un film, etc.

 Un service pour les adhérents

L’UML continue à oeuvrer pour ses adhérents en proposant des sessions de préparation à l’option musique du baccalauréat.  N’hésitez pas à en parler au sein de votre société et associations. Nos intervenants sont qualifiés afin de préparer au mieux les futurs bacheliers et d’obtenir ainsi quelques points supplémentaires pour la résussite du BAC.

Tous les renseignements sur notre présentation au BAC option musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *